510284b9 Les jeunes de Tiaret n'ont pas ete à la marge des evenements de janvier 2011 à l'instar de toutes les villes et villages d'Algerie. Le mal qui rongent la population et surtout les jeunes qui se trouvent sans perspectives d'avenir. des universitaires, ou diplômes de la formation professionnelle, qui à 30 ans et parfois plus âgés , ne se sont jamais présenter à une banque ou bureau de poste pour encaisser un salaire.les milliers de femmes et d'hommes qui vivent avec une aide sociale de 3000 DA. ou les retraités à 6000 et 10 000 DA. Des élus et représentants de la société civile qui ne cherchent qu'à côtoyer les responsables pour bénificier des avantages et opportunités qu'offre l'etat. un boulot pour son fils, un logement pour la soeur ou un crédit pour sa fille.Cette situation est la vraie raison qui ronge le climat social et que les discours des politiciens et gouverneurs ne fait aucun écho et ne le fera pas tant qu'il n ya pas une ouverture politique et que ces masses humaines restent marginalisées. l’Algérie est un beau pays et riche en plus, hélas il ne fait pas profiter à ses enfants.